Quand l’art québécois resplendit en Belgique

16 décembre 2019

Les collectionneurs Roger Gariépy et Michel Ostiguy ont fait don de deux sculptures remarquables signées Jean-Pierre Larocque à KBF Canada, qui sera désormais responsable de leur préservation et de leur promotion. Les deux œuvres ayant été confiées au Centre de la céramique Keramis, le sculpteur québécois bénéficiera ainsi d’une plus grande visibilité en Belgique après avoir exposé son travail au 17100 La Poste, prestigieux centre culturel et artistique à Montréal.

Sculpture de Jean-Pierre LarocqueIntitulées « Grande tête », les sculptures représentent deux visages en argile, créés par la superposition de plusieurs couches de sédiments. Grâce à KBF Canada, ces œuvres emblématiques sont désormais à découvrir en Belgique au Centre de la céramique Keramis à La Louvière, où elles seront exposées pendant trois ans.

« L’exposition de ces deux pièces au centre Keramis permet à Jean-Pierre Larocque de présenter son travail en Europe et de lui donner de la visibilité dans cette partie du monde », explique Isabelle de Mévius, conservatrice et fondatrice de la prestigieuse galerie 1700 La Poste, où elle exerce les fonctions de directrice générale et artistique.

« Les amateurs d’art belges et européens seront fascinés par la façon de travailler de Jean-Pierre Laroque et l’originalité de sa méthode créative. »

D’origine belge, Isabelle de Mévius vit depuis près de trente ans à Montréal, où elle a pour objectif de promouvoir toutes les formes d’arts visuels. Portrait d'Isabelle de MéviusC’est à son initiative que, début 2019, le sculpteur et céramiste québécois a eu droit à une exposition solo au 1700 La Poste. Cet ancien bureau de poste est aujourd’hui un magnifique espace restauré consacré aux arts visuels et à leurs enjeux discursifs.

« Jean-Pierre Larocque est connu pour l’originalité de sa démarche et sa maîtrise innovatrice de la céramique. Son travail est couronné de succès et reconnu aux États-Unis, mais ses sculptures n’avaient encore jamais été exposées à Montréal, sa ville natale. Cette exposition rétrospective avait pour but de mettre en évidence la qualité et la cohérence de son travail au fil des ans. »

Situé dans le vieux quartier de Montréal, le 1700 La Poste est un centre d’art et d’exposition qui promeut le travail d’artistes importants mais parfois peu connus. « À travers des expositions rétrospectives, la publication de monographies et la réalisation de documentaires consacrés à ces artistes, le 1700 La Poste entend leur offrir une plus grande visibilité et les aider à mettre leur travail et leur carrière en place », explique Isabelle de Mévius.

L’exposition de ces deux précieuses mais très lourdes sculptures en Belgique n’aurait pas été possible sans l’aide du 1700 La Poste, qui a gracieusement financé leur transport exceptionnel jusqu’en Belgique.

La rétrospective offerte à Jean-Pierre Larocque au 1700 La Poste a marqué une reconnaissance importante pour cet artiste québécois d’envergure qui aujourd’hui, grâce à KBF Canada, peut être mieux connu en dehors de l’Amérique du Nord.

Né à Montréal en 1953, Jean-Pierre Larocque est considéré comme l’un des grands sculpteurs et céramistes d’Amérique du Nord. Il a réalisé plus de 20 expositions solos, dont une quinzaine aux États-Unis. Ses sculptures se retrouvent dans plusieurs collections privées et publiques, dont celles du Musée national des beaux-arts du Québec, du Musée des beaux-arts de Montréal, du Detroit Institute of Arts et du Houston Museum of Fine Arts.