Les amis canadiens de Maternity Africa

Un projet de Prénom Nom
Partager
Amassé
50%
Objectif

Soutenir ce projet

Contexte dans le pays

  • La Tanzanie a un taux de mortalité maternelle qui reste élevé, avec 556 femmes qui meurent pour 100 000 naissances vivantes (USAID 2018).
  • La Tanzanie n’a pas atteint l’objectif de taux de mortalité maternelle fixé pour 2015 (133 décès pour 100 000 naissances vivantes). Les améliorations antérieures se sont érodées. Dans la région d’Arusha (localité de Maternité Afrique), le taux de mortalité maternelle en 2012 était de 585 décès pour 100 000 naissances vivantes, soit 35 % de plus que la moyenne nationale (432).
  • En Tanzanie, 8 100 femmes en moyenne meurent chaque année de complications liées à la grossesse (22 par jour en moyenne). Le PNUD estime que la lenteur des progrès en matière de réduction de la mortalité maternelle constitue le plus grand défi en Tanzanie.
  • L’Organisation mondiale de la Santé affirme que les principales causes directes de décès maternel sont les hémorragies, les infections, les avortements pratiqués dans des conditions dangereuses, l’hypertension, la dystocie par obstacle ; plus de 50 % des naissances en Tanzanie ont lieu à domicile, ce qui contribue à une mortalité maternelle élevée ; seulement 46 % des femmes enceintes sont assistées par une sage-femme qualifiée pendant la naissance.

Objectif du projet

 Rendre l’accouchement sans danger pour les femmes et jeunes filles vulnérables et marginalisées en Tanzanie.

 Activités

  • L’éventail complet de services de santé maternelle et de planification familiale générale est fourni sur le nouveau site de la maternité de Kivulini, dans le nord de la Tanzanie.
  • Tous les services offerts sont gratuits, de sorte que personne n’est laissé pour compte.
  • Les activités comprennent :
    • Recrutement de patientes : programmes d’approche communautaire, références de partenaires, références de bouche-à-oreille.
    • Soins prénatals : tests de laboratoire (hémoglobine, syphilis, VIH, malaria, analyse d’urine, groupe sanguin), hauteur du fond utérin, fréquence cardiaque fœtale, position du bébé, signes vitaux (tension artérielle, pouls, température), échographie, consultation médicale sur indication, suppléments en fer et acide folique, éducation aux signes de danger durant la grossesse.
    • Soins intrapartum : surveillance intermittente appropriée de l’état de la mère et du fœtus une fois le travail en cours, utilisation du partographe, soins pendant l’accouchement et la troisième étape active du travail et soins complets obstétricaux et néonatals d’urgence immédiats (CEmONC) si nécessaire.
    • Soins post-partum : contrôle des signes vitaux, contrôle de l’hémoglobine, examen du bébé, vaccination (polio, tuberculose), soutien à l’allaitement.
    • Services complets de planification familiale : conseils, avis, traitements : techniques de contraception réversibles à longue durée d’action, techniques de contraception à court terme, méthodes permanentes.
  • Les lignes directrices et les protocoles cliniques sont basés sur de bonnes pratiques fondées sur des données probantes pertinentes dans les environnements à faibles ressources.

Coût

Le coût moyen d’un accouchement normal est de 136 $ CAN, y compris les frais de fonctionnement essentiels de l’hôpital.

Maternity Africa

Afin de réaliser ce projet, KBF CANADA travaille avec Maternity Africa une organisation à but non lucratif, créée en Tanzanie en 2013. Maternité Afrique s’efforce d’offrir un traitement des fistules et des services de santé maternelle aux femmes et jeunes filles vulnérables et marginalisées en âge de procréer. Jusqu’en 2018, elle fournissait ces services dans d’autres établissements hospitaliers de la ville d’Arusha et des environs. Cependant, en juin 2018, Maternité Afrique a ouvert un tout nouveau centre de 48 lits, spécialement conçu à cet effet et équipé d’un laboratoire propre, d’une pharmacie, d’un bloc opératoire et d’une salle de classe. Maternité Afrique a un contrat avec le ministère de la Santé, du Développement communautaire, du Genre, des Personnes âgées et des Enfants pour fournir des services médicaux jusqu’en décembre 2022. Elle a également conclu un protocole d’accord avec le Conseil du district d’Arusha, dans le but de fournir gratuitement ses services aux femmes pauvres, ainsi que divers autres accords avec des organisations partenaires au service de groupes bénéficiaires similaires.

Comment soutenir ce projet ?

Par carte de crédit : En haut à droite de cette page, indiquez le montant que vous souhaitez donner et effectuez le don en ligne par carte de crédit. Simple et rapide !

Pour les dons par chèques : Adressez le chèque à la Fondation KBF CANADA, mentionnez ‘Projet D302 : Maternity Africa‘ dans la section ‘Pour’ et envoyez-le à : Fondation KBF CANADA, 1 Place Ville Marie, Suite 1670, MONTREAL, QC, H3B 2B6 – CANADA.

Pour les dépôts directs : Envoyez un courriel à la Fondation KBF CANADA  info@kbfcanada.ca ou téléphonez au +1 514.481.2000.

Tous les dons donnent droit à un reçu aux fins d’impôts au Canada.

Les projets sont gérés avec le plus grand soin et professionnalisme.