Unis pour Beyrouth : les amis canadiens de NUSANED

Un projet de Prénom Nom
Partager
Amassé
50%
Objectif

Soutenir ce projet

Contexte

Dans le secteur des abris, l’explosion du port de Beyrouth, qui a eu lieu le 4 août 2020, a directement touché près de 300 000 personnes et endommagé 72 000 appartements dans 9 200 immeubles.

Les dégâts varient d’un quartier à l’autre selon la proximité de l’épicentre dont l’onde de choc a touché – outre le port – des immeubles résidentiels, des magasins, des hôpitaux, des écoles et des universités. Les différentes zones d’intervention sont classées en fonction de l’épicentre de l’explosion selon qu’elles ont subi des dommages mineurs, modérés, importants ou graves.

Compte tenu de la crise socio-économique et financière désastreuse que le Liban traverse, en particulier depuis octobre 2019, et des difficultés nées de la pandémie de Covid-19, les familles moyennes de Beyrouth n’ont tout simplement plus les moyens de remettre en état leurs maisons.

Objectifs 

Assurer l’exercice du droit fondamental au logement pour que les personnes, les familles et les collectivités aient la possibilité de disposer d’un logement qui protège leur santé, cultive leur bien-être et favorise un environnement propice à la sécurité, à la stabilité et à la possibilité de développement personnel et de croissance économique.

L’objectif de ce projet est de contribuer à réhabiliter 2 050 unités résidentielles dans les quartiers endommagés par l’explosion de Beyrouth. Il s’agit, entre autres, de remettre en état des maisons de 80 à 120 mètres carrés de familles à faible revenu, des pharmacies et des cliniques. La réhabilitation de ces unités résidentielles se décline en trois domaines d’intervention : les interventions minimales, les interventions modérées et les interventions plus importantes.

La priorité est accordée aux groupes marginalisés et vulnérables, notamment aux ménages dirigés par des femmes, aux femmes et filles vulnérables, aux personnes âgées ainsi qu’aux personnes en situation de handicap. Les pharmacies et les cliniques sont également considérées comme prioritaires afin d’accélérer le processus de « reprise des affaires comme avant ».

NUSANED

KBF CANADA travaille avec NUSANED  sur ce projet, une organisation à but non lucratif. NUSANED a acquis de l’expérience dans le domaine de la réhabilitation. L’organisation a mis au point des procédures et numérisé l’évaluation des besoins afin de simplifier le processus, de l’évaluation à la mise en œuvre et à l’établissement de rapports. Elle a aussi créé une application pour informer, en toute transparence, ses donateurs, ses partenaires et d’autres parties prenantes, de l’impact de ses activités.

Le programme intitulé « The Roofs That Shield Beirut » (Les toits protecteurs de Beyrouth) se concentre entièrement à Beyrouth : une équipe d’experts, de bénévoles et d’organisations y est déjà mobilisée pour accélérer l’évaluation et l’intervention grâce à la Shelter Hotline (ligne d’appel pour l’hébergement d’urgence) qui a été lancée le 10 août. Plus de 350 demandes ont été reçues au début de la période d’après-crise. L’équipe s’emploie à réhabiliter tous ces sites dans le cadre de 2 050 unités résidentielles au total. Les membres de l’équipe attendent actuellement de se mobiliser en parallèle dans le cadre d’un modèle de réhabilitation plus structuré dans des zones attribuées en coordination avec le réseau inter-agences des Nations Unies pour l’hébergement d’urgence.

NUSANED ne participe à aucune activité politique et reste à égale distance de toutes les religions. L’organisation soutient les différentes collectivités sur la base d’un processus égalitaire et impartial pour réduire les vulnérabilités des communautés locales.

Activités et impacts à atteindre

  • Une évaluation des besoins fondée sur la valeur a été mise au point afin de définir la priorité des interventions.
  • Des équipes d’entrepreneurs sont mobilisées : elles peuvent réhabiliter entre 250 et 350 unités résidentielles par mois selon le niveau d’intervention requis. L’objectif est de terminer la réhabilitation de ces 2 050 unités le plus rapidement possible sur une période de six à huit mois (de mi-août 2020 à fin avril 2021).
  • L’objectif spécifique de la première phase est de réhabiliter 2 050 unités :
    • 750 unités ayant subi des dégâts minimes (réparations mineures et remplacement de vitres cassées uniquement) ;
    • 750 unités ayant subi des dégâts modérés (réparations modérées, remplacement partiel de portes intérieures, remplacement de portes et de fenêtres extérieures, réhabilitation de réseaux électromécaniques) ;
    • 550 unités ayant subi des dégâts importants (réparations majeures, remplacement de portes et de fenêtres intérieures et extérieures, remplacement de réseaux électromécaniques et rénovation de salle de bain et de cuisine).

Comment soutenir ce projet ?

Par carte de crédit : dans le coin supérieur droit de cette page, veuillez indiquer le montant que vous souhaitez verser et faites votre don en ligne par carte de crédit. Vous recevrez un reçu aux fins d’impôts par courriel quelques minutes seulement après avoir fait votre don. Simple et rapide !

Par chèque : adressez votre chèque à la Fondation KBF CANADA, mentionnez « Beyrouth : les Amis canadiens de NUSANED – Projet B506 » dans la section « Pour » et envoyez-le à l’adresse suivante : Fondation KBF CANADA, 1 Place Ville Marie, Suite 1670, MONTRÉAL, QC, H3B 2B6 – CANADA.

Par dépôt direct : envoyez un courriel à la Fondation KBF CANADA [email protected] ou téléphonez au +1 514.481.2000.

Tous les dons donnent droit à un reçu aux fins d’impôts au Canada.

Les projets sont gérés avec le plus grand soin et professionnalisme.