Bourses d’études pour jeunes filles au Sri Lanka

30 May 2023

Photo des bénéficiaires des bourses d’études

En janvier 2020, KBF CANADA a démarré une collaboration avec Educate Lanka afin de lancer un projet ayant pour objectif d’aider les étudiantes en situation de précarité en octroyant plusieurs bourses d’études à des jeunes filles, afin qu’elles puissent sortir, elles et leurs familles, du cycle de pauvreté.

La Fondation Educate Lanka a pour mission d’encourager les enfants et les adolescents défavorisés à travers l’accès à l’éducation, au mentorat et à des opportunités d’emploi.

KBF CANADA remercie la Fondation de la famille Sappani pour sa générosité, sans qui ce projet n’aurait pas pu avoir lieu.

Un projet de lutte contre l’exclusion

Photo prise durant l’orientation

Ce projet visait une des communautés les plus touchées par l’exclusion sociale et économique au Sri Lanka. Du fait de l’histoire du pays, cette communauté a été et est toujours marginalisée, et ne bénéficie pas des mêmes opportunités que d’autres régions. Située dans les plantations au sein du district de Nuwara Eliya dans la Province du Centre du pays, ses habitants ont le plus bas revenu par rapport aux autres communautés du Sri Lanka. C’est pourquoi, avoir une présence dans cette région était crucial.

L’objectif du projet était d’avoir un impact sur le long terme en aidant les étudiantes à atteindre les études supérieures. Pour cela, il était nécessaire dans un premier temps de valider l’école secondaire, ce que les bourses d’études ont justement permis de réaliser.

Naresh, coordinateur de programme, durant un entretien avec une boursière

Chaque bourse a été octroyée après plusieurs entretiens avec les potentiels boursières et une fois sélectionnées, en plus de l’aspect éducatif, Educate Lanka assurait également un suivi régulier des étudiantes afin de les encourager, motiver et soutenir à travers les différentes transitions clés de leur vie scolaire. Séances de tutorat, activités extra-scolaires et cours particuliers ont participé à accroitre leur confiance en elles, leur motivation, leur empathie et leur responsabilité sociétale.

Au total, les fonds ont permis d’octroyer des bourses d’études à 30 étudiantes pour une période de 12 mois.

Un impact crucial face aux défis constants

Distribution des bourses

Lorsque la Covid 19 a frappé, le Sri Lanka venait tout juste de se remettre des répercussions des attentats de Pâques début 2019 qui avaient causé la fermeture des écoles et universités, et augmentés les mesures de sécurités partout dans le pays. La fermeture totale des établissements d’enseignement pendant 14 mois avec la Covid 19 de mars 2020 à juin 2021 a causé un retard dans le suivi du curriculum pour les étudiantes. De plus, lorsque le Sri Lanka a rouvert le pays, il a dû faire face à sa pire crise économique, qui une fois de plus entraina la fermeture des écoles, le reports des examens et des coupures de courant récurrentes.

Ces événements ont causé des chocs socioéconomiques sévères qui ont touché d’autant plus durement les communautés vulnérables telles que celles des plantations. Pour ces familles et enfants déjà en situation de précarité, le faible accès aux services digitaux et les interruptions parfois longues du réseau internet ne permettaient pas toujours d’avoir un environnement favorable à l’apprentissage à distance.

Néanmoins, ce fut aussi la plus grande force de ce projet, de pouvoir l’implémenter durant une période aussi difficile pour ces communautés marginalisées. En effet, les bourses d’études ont permis aux étudiantes de rester focaliser sur leur travail scolaire, de valider leur année, et ainsi de se rapprocher un peu plus de leur objectif d’atteindre le cycle des études supérieures.

« Prenant en considération mon besoin d’éducation et le déséquilibre économique de ma famille, vous nous avez redonné de l’espoir à travers votre soutien, et pour cela, je suis profondément reconnaissante de m’avoir donné cette bourse. Je peux ainsi continuer mes études sans difficulté et réduire la responsabilité financière de ma famille envers moi. », T. Keerthika, boursière.

 

 

« Je crois que cette bourse m’aidera à réaliser mes ambitions, à acheter le matériel scolaire essentiel comme l’uniforme, le sac d’école, les chaussures, les livres mais aussi à payer mes frais d’inscriptions aux examens, ma préparation à l’examen du G.C.E (General Certificate of Education), et à réduire la responsabilité financière de mon père de moitié. Ce soutien me sera d’une grande aide pour avancer sans obstacle. », P. Graciya, boursière.

 

« Nous sommes en tout 5 dans notre famille, mes parents travaillent dans les plantations de thé. Du fait de nos revenus instables, mon éducation a toujours été compliquée à suivre. Grâce à votre soutien, cela va maintenant beaucoup mieux. », G. Shironi, boursière.