Favoriser l’empowerment des personnes diabétiques par l’éducation

1 octobre 2021

Grâce à la générosité d’un donateur canadien, KBF Canada collabore avec la diaTribe Foundation pour que ses moyens de communication en ligne touchent davantage la communauté des diabétiques et pour améliorer la qualité de vie des patients.

Le diabète est une maladie grave, qui change la vie. C’est l’un des plus grands défis de santé publique auxquels notre monde est confronté. On estime que, d’ici 2040, plus de 650 millions d’adultes souffriront du diabète dans le monde.

La diaTribe Foundation s’engage pour aider les personnes vivant avec le diabète à mener une vie plus heureuse, plus saine et plus confiante dans l’avenir au moyen de la publication diaTribe Learn, dans laquelle l’éducation favorise l’empowerment. La diaTribe Foundation rédige et partage des articles sur un large éventail de sujets – depuis les dernières nouvelles sur les technologies et les médicaments contre le diabète jusqu’aux difficultés d’orientation en passant par des conseils d’alimentation et d’exercices et même des informations sur des essais cliniques  auxquels les gens peuvent s’inscrire.

 

De la frustration à l’encouragement

Christy McKnight : “Maintenant, j’ai l’énergie pour vivre ma vie et faire face aux défis quotidiens quand on souffre du diabète. Je sais comment contrôler ma glycémie – au lieu que ce soit la glycémie qui contrôle ma vie.”

Vivre avec le diabète peut rendre les patients abattus et découragés. “Après avoir vécu 27 ans avec un diabète de type 1 apparu à l’âge adulte, je me sentais épuisée et frustrée par les réactions négatives que j’obtenais, malgré mes efforts pour gérer ma glycémie. Même en portant une pompe à insuline et en contrôlant en permanence mon glucose, selon les instructions de mon endocrinologiste, en surveillant mon régime et en faisant de l’exercice plusieurs fois par semaine, je ne progressais pas. J’étais fatiguée, épuisée et carrément dingue,” dit Christy McKnight, une lectrice de diaTribe.

Cette année, Christy a décidé qu’il était temps d’adopter une approche plus proactive. Elle a commencé à rechercher des informations fiables pour répondre à ce qui lui apparaissait comme ‘une montagne d’inconnues’. diaTribe et sa communauté en ligne de diabétiques l’ont aidée à entamer des actions concrètes pour atteindre ses objectifs. “Cela m’a ouvert les yeux,” dit-elle, “et a accru ma capacité à prendre soin de moi.” 

 

Un défi à relever

Kristyn Bogli : “Il n’y a pas d’approche toute faite. Nos besoins peuvent très bien évoluer”. 

“Vivre avec le diabète, c’était comme porter un énorme fardeau,” explique Kristyn Bogli. “C’était sans relâche et cela semblait avoir un impact sur chaque aspect de ma vie. Les sentiments de frustration, d’exaspération et de rancœur augmentaient à chaque alarme de mon système de contrôle du glucose ou à chaque changement d’emplacement de ma pompe à insuline.”

Reconnaissant les signes précoces d’un burn out lié au diabète, Kristyn s’est tournée vers diaTribe et la communauté en ligne des diabétiques pour trouver des encouragements. Lire et entendre les histoires vécues d’autres personnes l’a incitée à changer ses choix de traitement. “J’ai trouvé le courage de tenter quelque chose de nouveau ! Cela a été bénéfique pour ma santé mentale, sans avoir d’impact négatif sur la gestion de mon diabète.” 

Les recherches montrent que des conversations de personne à personne et l’éducation font partie des stratégies les plus efficaces pour aider les gens à modifier leurs conceptions et les empêcher de faire des suppositions qui entraînent une stigmatisation. diaTribe encourage ses membres à partager leur vécu pour créer une mosaïque d’expériences dessinant un tableau plus précis de ce que vivre avec le diabète est – et peut être.

 

Pour plus d’information sur la diaTribe Foundation, consultez son site internet http://diatribe.org