Le docteur Denis Mukwege et l’hôpital Panzi

15 avril 2021

 

Aider les femmes victimes de violences sexuelles et leurs enfants en République démocratique du Congo

 

Une histoire de compassion

Lorsqu’il était enfant dans les collines rurales du Congo, Denis Mukwege accompagnait souvent son père qui était pasteur et qui réconfortait les personnes malades et mourantes. Bon nombre d’entre elles étaient des mères en couches qui n’avaient aucun endroit où accoucher en toute sécurité. Cette expérience a changé la vie de Denis Mukwege ; il a créé l’hôpital Panzi en 1999 avec l’intention de sauver la vie de ces femmes et de donner à leurs enfants la chance de grandir.

Mais la guerre a tout changé.

Le docteur Denis Mukwege

Reconstruire des vies

La première femme à s’être présentée à l’hôpital Panzi n’était pas une mère sur le point d’accoucher. C’était une victime de viol qui avait reçu une balle dans ses parties génitales. La barbarie ne s’est malheureusement pas arrêtée là. Le pire était encore à venir.

Depuis plus de 20 ans, l’hôpital Panzi est le premier centre de traitement pour les victimes des violences sexuelles perpétrées lors de conflits. Plus de 85 000 femmes souffrant de complications liées à un viol ou à un accouchement y ont reçu des soins. Dans cet hôpital, on sauve non seulement leur vie, mais on la reconstruit aussi grâce à des soins experts.

En plus de soigner les victimes de conflits, le personnel de l’hôpital Panzi propose des services très diversifiés qui garantissent à chaque patient sollicitant des soins de recevoir le traitement dont il a besoin. Plus de 3 500 bébés naissent tous les ans à l’hôpital Panzi, qui enregistre un taux de naissances vivantes de 99,1 % (un exploit incroyable pour le Congo dont le taux de mortalité est l’un des pires du monde). L’hôpital Panzi est également un centre hospitalier général pour près d’un demi-million de personnes ; on y traite tout, des os cassés au cancer.

Cet établissement est plus qu’un simple hôpital régional ; c’est un centre d’excellence en médecine. Il est équipé de 450 lits et 42 médecins y travaillent. Plus de 50 000 survivantes de violences sexuelles et pas moins de 40 000 femmes souffrant de pathologies gynécologiques y ont été traitées et soignées.

Un partenariat empreint de fierté grâce à l’appui de généreux donateurs canadiens tels que vous

La Fondation Roi Baudoin travaille depuis de nombreuses années avec le docteur Denis Mukwege, gynécologue et médecin directeur de l’hôpital Panzi, lauréat du prix Nobel de la paix et du prix international Roi Baudoin pour le développement.

En 2020, grâce au soutien de généreux donateurs canadiens, KBF CANADA a contribué à former deux médecins pour qu’ils puissent pratiquer des opérations chirurgicales sur des femmes victimes de violences sexuelles et fourni des lits pour accueillir des patients ainsi que du matériel médical.

KBF CANADA est absolument ravie de collaborer avec la Fondation Panzi et le docteur Denis Mukwege.