Que se passerait-il si les 2,5 millions de travailleurs agricoles américains tombaient malades ?

1 octobre 2021

C’est la  question posée dans une tribune libre du  New York Times par l’un des fondateurs de la Coalition for Immokalee Workers (CIW) dans les premiers jours de la pandémie de Covid-19. 

La Coalition of Immokalee Workers est une organisation de travailleurs de défense des droits humains, établie en Floride. Depuis le début de la pandémie, KBF CANADA collabore avec le Fair Food Program (FFP) de la Coalition, lauréat d’un prix, afin d’assurer la santé de la communauté de travailleurs agricoles d’Immokalee, en Floride.

 

Les plus essentiels – et les plus vulnérables

Immokalee abrite 25 000 travailleurs agricoles et leurs familles et est l’une des communautés les plus vulnérables des États-Unis. Vivant dans des logements surpeuplés, ces travailleurs étaient transportés jusqu’aux champs dans des camionnettes et des minibus bondés et n’avaient pas accès à des équipements de protection personnels, ce qui les exposait gravement au danger de la propagation rapide du coronavirus.

La CIW et le FFP ont reconnu très tôt que s’ils n’agissaient pas immédiatement, le virus se propagerait comme un feu de forêt à travers la main-d’œuvre agricole en Floride, menaçant la santé et la vie de milliers de travailleurs. Avec pour résultat un nombre insuffisant de travailleurs pour faire les récoltes et un impact sur des millions de familles qui dépendent de l’approvisionnement de leur supermarché local. De plus, comme 17% de la production agricole de Floride sont exportés au Canada, cela aurait aussi un impact direct sur la disponibilité de produits frais pour les Canadiens.

 

Antonia Rios Hernandez
Ex-travailleuse agricole, Immokalee, Floride
« Je crois que le travail dans les champs est incroyablement important. Ce n’est pas seulement une tomate. Derrière chaque légume, il y a ce long processus ».

L’histoire d’Antonia*

“C’est une longue journée, c’est un travail très éprouvant. On cueillait par exemple des concombres le matin et des tomates l’après-midi, deux tâches très pénibles. J’avais mal aux doigts à la fin de la journée. Travailler si dur vous donne des douleurs au dos et vous donne mal aux poumons. Parfois, je revenais chez moi et je ne faisais que pleurer.

Ils ont mis en place beaucoup de protections. [La ferme] faisait partie du Fair Food Program et suivait les procédures. Dieu merci, personne que je connais n’est tombé malade. Je n’ai pas eu trop peur de la pandémie grâce aux précautions que prenait l’entreprise. 

Notre travail est important, mais le nom de “travailleur essentiel ” est un titre qu’on nous a donné. Il n’aurait pas fallu seulement nous remercier, mais nous fournir un réel soutien. 

Je crois que le travail dans les champs est incroyablement important. Ce n’est pas seulement une tomate. Derrière chaque légume, il y a ce long processus.”

*Citations et photo extraites de Voices From the Front Lines of America’s Food Supply

 

Préserver la santé et le bien-être

Grâce en partie au généreux soutien d’un donateur canadien, KBF CANADA collabore avec la Coalition of Immokalee Workers et le Fair Food Program pour agir rapidement et mettre en place des mesures visant à préserver la santé et le bien-être de la communauté agricole d’Immokalee, en fournissant des dizaines de milliers de masques et du matériel de désinfection ainsi qu’en menant des campagnes éducatives globales et pro-actives en trois langues (anglais, espagnol et créole) qui donnent des informations précises et pertinentes sur le Covid-19. Ils ont aussi développé ce qui passe pour être la première et l’unique série de normes obligatoires et contraignantes de protection des travailleurs agricoles contre la COVID-19.

KBF CANADA est fier de poursuivre son partenariat avec la Coalition of Immokalee Workers et le Fair Food Program en fournissant des équipements personnels de protection. La CIW agit aussi aujourd’hui inlassablement pour que les travailleurs agricoles, dont beaucoup sont sans papiers, aient accès aux vaccins.

L’équipe de la Coalition of Immokalee Workers et du Fair Food Program, ainsi que les nombreux bénéficiaires, sont profondément reconnaissants à KBF CANADA pour ce partenariat : “Savoir qu’il y a des personnes au Canada qui se soucient du travail que nous faisons et, ce qui est plus important encore, des travailleurs agricoles qui récoltent de la nourriture non seulement pour une grande partie des États-Unis mais aussi pour des familles canadiennes, est pour nous une source d’inspiration et d’énergie. Le soutien de KBF CANADA a fait une différence pour des milliers de travailleurs agricoles et leurs familles. Un tout grand merci !”

Pour en savoir plus sur la Coalition of Immokalee Workers et le Fair Food Program, consultez https://ciw-online.org et https://www.fairfoodprogram.org 

Cliquez ici pour voir un reportage de CBS News et ici pour un reportage de CNN.