Exposition « Elles font l’abstraction » , au Centre Pompidou à Paris – Mai à septembre 2021

22 juin 2021

Photographie de Lynda Benglis en pleine création (détail), à l’origine publiée dans le magazine « Life » (1970). © Henry Groskinsky © Lige Inc.

L’exposition contribue à l’identification de figures de femmes incontournables de l’histoire, souvent inconnues du public, et participe à la valorisation et à l’augmentation de la représentation des artistes femmes. Les objectifs sonts d’organiser la première exposition majeure dédiée à l’abstraction et aux artistes femmes et aider à l’accroissement des événements culturels dédiés aux femmes.

L’exposition « Elles font l’abstraction » met en avant, pour la première fois, le rôle fondamental joué par les femmes dans le développement de l’art abstrait. Elle se déroule dans la grande galerie de 2000 m² du Centre Pompidou et réunit plus de 100 artistes femmes afin d’écrire l’histoire de leurs apports à l’abstraction du XXème siècle avec quelques incursions inédites dans le XIXème siècle. Une seconde étape de l’exposition est prévue du 8 octobre 2021 au 30 janvier 2022 au Guggenheim Bilbao.

En se concentrant sur les parcours d’artistes, parfois injustement éclipsées, l’exposition propose d’écrire une autre histoire, élargie à la danse, aux arts appliqués, à la photographie, au cinéma et aux arts performatifs. Elle met en évidence les tournants décisifs qui ont marqué cette évolution, en évoquant aussi bien les recherches entreprises par les artistes, individuellement ou en groupe, que les expositions fondatrices. Pluridisciplinaire, l’exposition se veut aussi globale et inclut les modernités d’Amérique Latine, du Moyen-Orient et d’Asie, pour raconter une histoire, à plusieurs voix. Elle mêle par endroits modernités et contemporanéités, ainsi que des pratiques qui font résonance entre elles, au-delà des classifications historiographiques et géographiques.

Le projet répond donc à un besoin de mettre en lumière les artistes femmes qui ont été omises de l’histoire du mouvement de l’abstraction, quel que soit la scène géographique. L’indicateurs de succès de l’expositionEntre 150,000 et 350,000 visiteurs attendus.

KBF CANADA travaille avec Les amis du Centre Pompidou pour la mise en œuvre de ce projet.