La population pakistanaise a encore besoin de vous

29 septembre 2022

Cliquez ici maintenant pour faire un don au Fonds de secours d’urgence pour le Pakistan mis en place par KBF CANADA.

Les inondations dévastatrices qui ont laissé pas moins d’un tiers du Pakistan sous eau ont touché plus de 33 millions de personnes. La moitié environ – 15 millions – sont des enfants. Près de 6,5 millions de personnes ont cruellement besoin d’aide humanitaire.

Il est difficile de s’imaginer 33 millions de personnes. Essayez de visualiser une catastrophe qui s’abattrait sur la population canadienne dans son ensemble, qui toucherait deux fois plus d’enfants canadiens et à cause de laquelle l’équivalent de toute la population du Grand Toronto se retrouverait sans abri, démunie, affamée et exposée à un risque important de contracter des maladies.

Même si les inondations s’estompent prochainement, le processus de rétablissement sera long et difficile pour le Pakistan.

Quelques chiffres :

  • Au Pakistan, plusieurs millions de personnes n’ont aucun accès à des soins de santé et à des traitements médicaux.
  • Plus d’un million de maisons ont été endommagées ou détruites.
  • Plus de 5 000 kilomètres de routes et des dizaines de ponts ont subi des dégâts.
  • Près de 18 000 écoles ont été abîmées ou complètement détruites – après deux années de fermetures liées à la pandémie de COVID‑19 et dans un contexte d’urgence permanente en matière d’éducation, avec près de 3 millions d’enfants non scolarisés.
  • Un quart environ des récoltes de cette année sont perdues, ce qui entraînera plusieurs années d’insécurité alimentaire.
  • Un quart des cultures de coton ont été emportées par les eaux et 45 % de la production de coton ont été détruits. Des milliards de dollars devront être déboursés pour importer la matière première nécessaire à l’industrie textile du pays, qui constitue sa principale source de devises étrangères.

Les régions les plus durement touchées du Pakistan devaient déjà faire face à des niveaux élevés de pauvreté, à des problèmes de croissance et de développement chez les enfants et à des statistiques de santé parmi les plus mauvaises du monde. Dans toutes les régions touchées, le manque d’abris, d’eau potable salubre et d’installations sanitaires de base provoque déjà la propagation de maladies graves.

KBF CANADA travaille avec des organismes à but non lucratif de confiance au Canada, au Pakistan et aux États-Unis pour mettre en œuvre des projets et faire face à la catastrophe des inondations aussi efficacement que possible.

Comme l’a dit António Guterres : « Le Pakistan souffre alors qu’il n’a quasiment pas contribué au changement climatique. J’exhorte les pays du monde à soutenir généreusement la réponse humanitaire, le relèvement et la reconstruction de ce pays. »

 

Nous vous prions de soutenir le Fonds de secours d’urgence pour le Pakistan mis en place par KBF CANADA.

Merci.

Pour obtenir plus d’informations ou effectuer un don, cliquez ici.

(Sources : Bloomberg, Nations Unies, CNN, HRW, The Atlantic, OMS).